Burkina : Accusé d’avoir tenu des «propos diffamatoires et injurieux», un activiste convoqué devant la chambre correctionnelle

Naim Touré qui, il y’a quelques semaines faisait l’actualité des médias sociauxdans de nouveaux démêlés. L’activiste est convoqué au Palais de justice de Ouagadougou le 30 janvier 2017. La raison, il lui est reproché d’avoir tenu des «propos diffamatoires et injurieux» sur Facebook. 

Tout commence par ce post en date du 13 janvier de Elisee Antoine Zong-naba, Conseiller du président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo.

Un post qui sera repris par plusieurs autres militants du parti et créera une certaine polémique sur la toile. «Contrairement à ce qui se dit, Salifou Diallo n’a pas donné du matériel médical à l’hôpital Souro Sanou de Bobo» affirmait en effet sur son compte Facebook quelques heures plus tard,Ousseni Bancé journaliste à Bobo. «Estimé à plus de 700 millions de francs cfa, le materiel remis au CHUSS est le fruit du lien d’amitié entre les associations GAFREH et TERRE ET FAUNE. Salif a juste assuré l’acheminement depuis la Suisse.» ajoutait-il. Plus de précisions et d’éclaircissement ont été donnés dans cet autre post

C’est réagissant donc à cette polémique que Naim Touré tiendra des propos qui ne seront pas de l’acceptation de l’auteur du post. Voici entre autres des captures d’écran de reactions qui lui valent la convocation à comparaitre devant la justice.

Modifier

En image, ce que demande le requérant qui sera defendu par Me Bayala et un collectif d’avocats.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s