Maroc : Les boursiers Burkinabè contredisent les propos tenus par le président sur Twitter, un sit-in annoncé

Pour marquer l’an I de son investiture, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré avait choisi Twitter pour un dialogue direct et faire le bilan de sa gestion du pouvoir. L’échange du 28 décembre 2016 qui a duré 1h30 a permis au président de répondre à 34 questions. Cette initiative, première du genre, a été aussi l’occasion pour les Burkinabè de la diaspora d’interpeller le premier responsable du pays. Ce fut  le cas des étudiants Burkinabè du Maroc.

«Les boursiers burkinabé du Maroc n’ont pas reçu leur bourse depuis 3mois.Pourquoi???» avait  été la question posée par la Twitto Awa Banzere.

bourse-etudiants-marocRéponse : «Les virements des compléments de bourse ont été faits». Cette affirmation du chef  de l’Etat avait fait réagir un autre Twitto, Yentema Tindano qui avait commenté : «je suis étudiante boursière au Maroc mes collègues et moi n’avons rien reçu depuis 3 mois jusqu’à cette heure-ci.»

«Nous ne savons pas sur quelles bases les collaborateurs de son Excellence lui ont donné cette information, mais nous tenons à informer l’opinion nationale que la première tranche de notre complément de bourse de l’année académique 2016-2017, censée nous parvenir début octobre 2016 et dont l’utilité première est la couverture de nos frais de rentrées universitaires n’est toujours pas à notre disposition. Avec ce retard, et face à l’obligation de nous acquitter des différentes factures (loyer + eau + électricité) et à la nécessité de nous nourrir, ce serait aujourd’hui un euphémisme de qualifier de misérable la vie de l’étudiant boursier de l’État burkinabè, ici au Royaume. » C’est là l’extrait d’une « lettre d’information » en date de ce jour, d’un collectif  d’étudiants boursiers Burkinabè au Maroc. Dans ladite lettre, les étudiants annoncent un sit-in ce Jeudi 05 Janvier 2017 au sein des locaux de l’Ambassade du Burkina Faso à Rabat Agdal à partir de 11h 00. «Toutes les démarches administratives ont été faites, et ce sit-in s’inscrit dans la plus conforme légalité. Nous, collectif d’étudiants boursiers, de l’État burkinabè, au Maroc, nous donnons donc rendez-vous ce jeudi 05 janvier 2017 pour un sit-in continu, jusqu’au virement de nos deux compléments de bourse en retard, respectivement ceux d’octobre 2016 et de janvier 2017.» peut-on lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s